,

Foire de Bielle en 2000

La troisième foire de BIELLE s’est tenue les 15 et 16 avril 2000. Juments et chevaux, vaches et taureaux, ossalois et camelots, tel était le cocktail de ce week-end qui a déplacé de nombreuses personnes dans notre village.

C’est encore une fois Radio Mélodie qui a été choisie pour couvrir l’événement. Le jeudi précédent, l’animateur M. LABAQUERE a interviewé le président du Comité Municipal des Fêtes de BIELLE, José CRAVEIRO, ainsi que Thierry CASTAING membre du Centre Cantonal des Jeunes Agriculteurs.

Leur principale inquiétude concernait la météo encore menaçante. Le lendemain soir, veille de la foire, il pleuvait encore des trombes d’eau. Heureusement cela n’a pas duré.

C’est sous un magnifique ciel bleu que les premiers camelots sont arrivés. Cette année ils étaient tous regroupés sur la place du Poundet, ce qui a causé quelques problèmes de placement car leur nombre était sensiblement égal à l’année précédente. On retrouvait donc des vendeurs de matériel agricole, de clôtures, de miel, de sonnailles, de vêtements, de chaussures…

Un stand de l’école du village proposait à la vente des objets ou des sucreries confectionnés par les enfants. Quelques particuliers vendaient également leur matériel d’occasion. Mais la foire de BIELLE c’est aussi celle des équins et des bovins. Le samedi était consacré aux chevaux.

Cette exhibition, comme celles qui ont suivi, a attiré un public nombreux. Ce n’est qu’après qu’a eu lieu l’inauguration de la foire par MM. BAYLAUCQ et MAZZA (maire de Béost) encadrés par deux enfants du Cuyala d’Aüssau.

L’après-midi c’était au tour des chevaux « lourds » d’être présentés devant les juges.

L’animateur de la foire n’étant pas disponible à l’heure pour annoncer le début de cette deuxième exhibition, des enfants du village ont improvisé quelques chants locaux.

La foire s’est poursuivie jusqu’au soir sous le même soleil et tous ceux qui le désiraient ont pu se retrouver au restaurant dans la salle du Village Vacances où pour 80F ils ont dîné sous les chants du groupe « Lous Amics » de BIELLE.

Le lendemain la foire a débuté sous un ciel plus menaçant. Mais la pluie n’était toujours pas au rendez-vous. Ce dimanche matin c’était au tour des bovins de s’exhiber le long de l’Arriu-Mage.

Plus de 70 bêtes se sont alignées sans encombre, si ce n’est le taureau Pompom qui était si pressé de retrouver son pré qu’il a traversé seul la place du Poundet sans s’arrêter à son emplacement réservé. Heureusement plus de peur que de mal.

Le bétail était particulièrement bien toiletté pour cette présentation qui a duré toute la matinée. On pouvait même admirer deux représentantes de l’ancienne race qui était élevée en vallée d’Ossau.

A l’issu de cette exhibition qui a rassemblé une foule de passionnés ou simples curieux s’est tenu un vin d’honneur. Le vin d’honneur devait se dérouler lui aussi sur la place du Poundet mais quelques gouttes commençaient à tomber et l’on a préféré se rassembler dans la salle des associations plus bas dans le village.

Pour cette après-midi de clôture le groupe folklorique du village, le Cuyala d’Aüssau, a dansé sur la place. Un des musiciens s’est fait longuement attendre mais Mme HOURCAU a su improviser quelques chants pour faire patienter le nombreux public. La pluie était là mais les couleurs chaudes des costumes ossalois ont su apporter un peu de soleil dans les cœurs.

Une foire qui se termine donc sous la pluie mais qui a certainement ravi tous ceux qui s’y sont déplacés : organisateurs, agriculteurs ou simples curieux.
Rendez-vous l’année prochaine !

1 réponse
  1. pelliccia
    pelliccia dit :

    ravie d’avoir vue les photos de la fêté de bielle de l’année 2000 ma grand y est elle est décédée depuis

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.